Religion

Newsletter

Soyez informés de l'évolution du site pour profiter de nouvelles fonctionalités et enrichir votre apprentissage.

Les tons en fongbe

Une langue à tons, ou langue tonale, est une langue dans laquelle la prononciation des syllabes d'un mot est soumise à un ton (hauteur et modulation) précis. Source

Le corpus

Comment ça marche ?

Première colonne : la phrase en français

Deuxième colonne :

  • en haut, la traduction en fon avec les tons placés normalement lorsqu'on la prononce d'un trait
  • en bas, les tons comme si les mots étaient prononcés un à un.

Donc, il faut lire les variations de tons du bas vers le haut dans chaque colonne.

On notera que les tons peuvent varier à l'intérieur d'un mot fon qui ne correspond pas toujours au mot français, ce qui ajoute à la difficulté de l'analyse.

Exemples :
sauce = nùsúnnú (chose tremper chose : nǔ sún nǔ)
douche = wùlɛ̀kpá (corps laver enclos : wǔ lɛ̀ kpá)
personne heureuse = gbɛɖutɔ́ (vie manger agent : gbɛ̀ ɖù tɔ́)

Il m’a frappé sur l'épaule. é dó nú mì d’ábɔ̀ jí ´   ´   ´   `   -   ´ `   ´
  é dŏ nú mì dŏ abɔ̌ jĭ ´   ˘   ´   `   ˘   - ˘   ˘
Est-ce qu'il ne sait pas le fongbè ? é se fɔngbè à wɛ́ à ? ´     -   - `   `   ´
  é sè fɔngbè ă wɛ̀ à ´   ` - `   ˘   `   `
Mon bras me fait mal abà cé vɛ́ - `   ´   ´
  àbă cè vɛ̌ ` ˘   `   ˘
Il a autorité sur lui é ɖó acɛ dó jĭ tɔ̀n ´   ´   - -   ´   ˘   `
  é ɖŏ acɛ̀ dŏ jĭ tɔ̀n ´   ˘   - `   ˘   ˘   `
J'irai à la maison un na wà xwé -   -   `   ´
  un nă wă xwé -   ˘   ˘   ´
Ne te fâche pas adàn nyɔ́ nú wè ă - `   ´   ´   `   ˘
  adăn nyɔ̌ nú wè ă - ˘   ˘   ´   `   ˘
Son mal de pied s'est aggravé afɔ tɔn fɔ́n adǎn - -   -   ´   - ˘
  afɔ̀ tɔ̀n fɔ́n adăn - `   `   ´   - ˘
Si les entrailles ne dorment pas, l'oeil ne dort pas adɔ̀ mà dɔ́ à ɔ, nukún nɔ́ dɔ́ ă - `   `   ´   `   -   - ´   ´   ´   ˘
  adɔ̀ ma dɔ̌ ă ɔ, nukún nɔ dɔ̌ ă - `   ˘   ˘   ˘   -   - ´   -   ˘   ˘
Ils se mouraient de faim yĕ ɖò àdɔ̀ kú wɛ̀ ˘   `   ` `   ´   `
  yĕ ɖŏ adɔ̀ kú wɛ̀ ˘   ˘   - `   ´   `
J'ai le hoquet adɔsúsɔ́ sɔ́ mì - - ´ ´   ´   `
  adɔsúsɔ ɔ mì - - ´ -   -   `
Fais r&ek2acute;chauffer la pâte lɛ̀ vɔ́ ɖó wɔ̌ ado jí `   ´   ´   ˘   - -   ´
  lɛ̌ vɔ̌ ɖŏ wɔ̌ adò jĭ ˘   ˘   ˘   ˘   - `   ˘
J'ai de la patience envers lui un ɖó adodo dó wŭ tɔ̀n -   ´   - - -   ´   ˘   `
  un ɖŏ adodò dŏ wǔ tɔ̀n -   ˘   - - `   ˘   ˘   `
Cet homme est un vrai fon nya élɔ́, fɔnnù adodwé wɛ̀ -   ´ ´   - `   - - ´   `
  nyà élɔ́ fɔnnù adodwé wɛ̀ `   ´ ´   - `   - - ´   `
Tu es un malpropre adungbónɔ́ wɛ́ nú wè - - ´ ´   ´   ´   `
  adùngbónɔ̀ wɛ̀ nú wè - ` ´ `   `   ´   `
Tu as dit une parole qui s'est avérée vraie. a ɖɔ̀ xó aɖì -   `   ´   - `
  a ɖɔ̀ xó aɖì -   `   ´   - `
J'ai la gencive enflée aɖù cé tɛ̀ - `   ´   `
  aɖǔ cè tɛ̀ - ˘   `   `
La dent ne peut manger du bois de fer aɖu má ɖù gantín - -   ´   ` ´
  aɖǔ ma ɖù gantín - ˘   `   - ´
Il se mord les lèvres é ɖò àɖùmá tɛ́ wɛ̀ ´   `   ` ` ´   ´   `
  é ɖò àɖùmá tɛ́ wɛ̀ ´   ˘   - ` ´   `   `
Si son pied est mort, il ira nú afɔ ko kú í ɔ́, é ná yì ´   - -   -   ´   ´   ´   ´   ´   `
  nú afɔ̀ ko kú i ɔ é nă yì ´   - `   -   ´   -   -   ´   ˘   `
La gourde dans laquelle je mets de l'eau pour aller au champ est cassée aɖɔgwe e mɛ̀ un nɔ dó sin dó yì gleta ɔ́ gbà - - -   -   `   -   -   ´   -   ´   `   - -   ´   `
  aɖɔgwè e mɛ̀ un nɔ dŏ sìn dŏ yì gleta ɔ gbà - - `   -   `   -   -   ˘   `   ˘   `   - -   -   `
As-tu marché à pied ou à vélo ? afɔ wɛ a zɔn à, alŏ kɛkɛ́ a dŏ à ? - -   -   -   -   `   - ˘   - ´   -   ˘   `
  afɔ̀ wɛ̀ a zɔ̀n à alŏ kɛkɛ́ ă dŏ à - `   `   -   `   `   - ˘   - ´   ˘   ˘   `
Tu n'as pas marché sur un seul pied a zɔ̀n afɔ ɖokpó jí ǎ -   `   - -   - ´   ´   ˘
  a zɔ̀n afɔ̀ ɖokpó jĭ a -   `   - `   - ´   ˘   -
Remonte ton pantalon sɛ̀ cokoto towe dó agà `   - - -   - -   ´   - `
  sɛ̀ cokotò towè dŏ agà `   - - `   - `   ˘   - `
Cet enfant est devenu insupportable vì élɔ́ jɛ̀ aglăjà `   ´ ´   `   - ˘ `
  vĭ élɔ́ jɛ̀ aglăjà ˘   ´ ´   `   - ˘ `
Un sac déchiré ne refuse aucune feuille aglo vunvún nɔ́ gbɛ́ ama ɖé ǎ - -   - ´   ´   ´   - -   ´   ˘
  aglo vùnvǔn nɔ gbɛ̌ amà ɖĕ ă - -   ` ˘   -   ˘   - `   ˘   ˘
Il a conduit la voiture en marche arrière pour sortir de la maison é kùn hùn ɔ́ agɔgɔ tɔ́n sín xwé ɔ́ gbè ´   `   `   ´   - - -   ´   ´   ´   ´   `
  é kùn hǔn ɔ agɔgɔ́ tɔ̀n sín xwé ɔ gbè ´   `   ˘   -   - - ´   `   ´   ´   -   `
Prends garde à toi ! agoò nú wè ! - -   `   ´   `
  agoò nú wè - -   `   ´   `
Ne mange pas tel quel, je vais piler l'igname pour toi ma cán te ó, na só agù nú wè -   ´   -   ´   -   ´   - `   ´   `
  ma cán tè ó nă só agǔ nú wè -   ´   `   ´   ˘   ´   - ˘   ´   `
Si on a pilé l'igname, on fait des boules e só agù ɔ́, e nɔ mlí -   ´   - `   ´   -   -   ´
  é só agǔ ɔ é nɔ mlĭ ´   ´   - ˘   -   ´   -   ˘
Combien leur avez-vous marqué de buts ? agwĕ nabí mi dó nú yĕ ? - ˘   - ´   -   ´   ´   ˘
  agwĕ nabí mi dŏ nú yĕ - ˘   - ´   -   ˘   ´   ˘
Nous leur avons marqué deux buts mì dó agwé we nú yĕ `   ´   - ´   -   ´   ˘
  mĭ dŏ agwĕ wè nú yĕ ˘   ˘   - ˘   `   ´   ˘
Il a marché sans bagages é zɔn agbǎ ´   -   -   ˘
  é zɔ̀n agbă ´   `   -   ˘
Mon enfant est admis pour son examen vì cé dín nú agba hwlɛ́nhwlɛ́n tɔ̀n `   ´   ´   ´   - -   ´ ´   `
  vĭ cè dĭn nú agbà hwlɛ̀nhwlɛ́n tɔ̀n ˘   `   ˘   ´   - `   ` ´   `
J'ai placé ma charge sans la tenir un ɖó agban cè àgbàgbáɖá -   ´   - -   `   `   ` ´ ´
  un ɖŏ agbàn cé àgbàgbáɖá -   ˘   - `   ´   `   ` ´ ´
On ne brise pas l'assiette dans laquelle on va manger agban é mɛ̀ e ná ɖù nù ɖè ɔ́, e nɔ dó kpò bó nɔ́ hɛ́n gbà ǎ. - -   ´   `   -   ´   `   `   `   ´   -   -   ´   `   ´   ´   ´   `   ˘
  agbàn e mɛ̀ e nă ɖù nǔ ɖĕ ɔ, e nɔ dŏ kpò bo nɔ hɛ̀n gbà ɔ - `   -   `   -   ˘   `   ˘   ˘   -   -   -   ˘   `   -   -   `   `   -
Mets-moi cette charge sur la tête ɖìɖá agban élɔ́ mì ` ´   - -   ´ ´   `
  ɖìɖă agbàn élɔ́ mì ` ˘   - `   ´ ´   `
Nous allons nous installer ici mì ná jɛ agban ɖó fí `   ´   -   - -   ´   ´
  mĭ nă jɛ̀ agbàn ɖŏ fí ˘   ˘   `   - `   ˘   ´
La mâchoire de mon enfant est enflée vĭ cè sín agbla tɛ̀ ˘   `   ´   - -   `
  vĭ cè sín agblà tɛ̀ ˘   `   ´   - `   `
Ce chemin est en pente descendante ali élɔ́ nyà àgblɔ́ - -   ´ ´   `   ` ´
  alì élɔ́ nyà agblɔ́ - `   ´ ´   `   - ´
Ma famille s'est protégée contre les ennemis kúnkán cé ján agbò dó kɛntɔ́ lɛ́ ´ ´   ´   ´   - `   ´   - ´   ´
  kúnkàn cè jăn agbŏ dŏ kɛ́ntɔ́ lɛ́ ´ `   `   ˘   - ˘   ˘   ´ ´   ´
C'est celui qui a payé la boisson qui prend le fond ahanjɛtɔ́ wɛ́ nɔ́ nu ahankɔ̀ - - - ´   ´   ´   -   - -   `
  ahanjɛtɔ́ wɛ̀ nɔ nù ahàn kɔ̀ - - - ´   `   -   `   - `   `
Il gaspille trop é nɔ́ dó nŭ ahannya dín ´   ´   ´   ˘   - - -   ´
  é nɔ dŏ nú ahannyà dín ´   -   ˘   ´   - - `   ´
J'en cherche la solution un ɖò wè tɔ́n bá wɛ̀ -   `   `   ´   ´   `
  un ɖŏ wè tɔ̀n bà wɛ̀ -   ˘   `   `   `   `
Ce n'est pas étonnant é ká báɖá ǎ ´   ´   ´ ´   ˘
  é ká bàɖă ă ´   ´   ` ˘   ˘
Il a pris de la pâte en quantité é kán wɔ̌ bayiì ´   ´   ˘   - - `
  é kán wɔ̌ bayiì ´   ´   ˘   - - `
Il s'est mis en colère contre son enfant é bɛ́ adǎn dó vì tɔ́n jí ´   ´   - ˘   ´   `   ´   ´
  é bɛ̌ adǎn dŏ vĭ tɔ̀n jĭ ´   ˘   - ˘   ˘   ˘   `   ˘
De neuf heures jusqu'à midi bɛ́ sín gan tɛ́nnɛ mɛ̀ káká yi gan wĕwe mɛ̀ ´   ´   -   ´ -   `   ´ ´   -   -   ˘ -   `
  bɛ̌ sín gàn tɛ́nnɛ̀ mɛ̀ káká yì gàn wĕwè mɛ̀ ˘   ´   `   ´ `   `   ´ ´   `   `   ˘ `   `
Enlevez ces choses d'ici mi bɛ́ nù élɔ́ lɛ́ sín fí -   ´   `   ´ ´   ´   ´
  mi bɛ nǔ élɔ́ lɛ́ sín fí -   -   ˘   ´ ´   ´   ´
Viens que je te mette au dos wà mà sɔ́ wé dé bebé `   `   ´   ´   ´   - ´
  wă má sɔ́ wè dĕ bebé ˘   ´   ´   `   ˘   - ´
Ton fils n'est pas du tout en bonne santé vĭ tówé ɖi bè ɖĕbǔ ă ˘   ´ ´   -   `   ˘ ˘   ˘
  vĭ towè ɖì bè ɖĕbǔ ă ˘   - `   `   `   ˘ ˘   ˘
Tu as mangé la grenouille et refusé sa tête ? a ɖù bèsé bó gbɛ́ bèsé ta à ? -   `   ` ´   ´   ´   ` ´   -   `
  a ɖù bèsé bo gbɛ̌ bèsé ta à -   `   ` ´   -   ˘   ` ´   -   `
Il est brûlant de fièvre é ɖò bìbí wɛ̀ ´   `   ` ´   `
  é ɖŏ bìbí wɛ̀ ´   ˘   ` ´   `
Peu à peu l'akassa est cuit dɛ̌dɛ̌ gì nɔ́ bí ˘ ˘   `   ´   ´
  dɛ̌dɛ̌ gì nɔ bĭ ˘ ˘   `   -   ˘
Un écureuil est en train de se fourrer dans sa cachette awàságbe ɖò bibɛ wɛ̀ ɖò bibɛtɛn tɔ̀n - ` ´ -   `   - -   `   `   - - -   `
  awàságbè ɖŏ bibɛ wɛ̀ ɖŏ bibɛtɛ̀n tɔ̀n - ` ´ `   ˘   - -   `   ˘   - - `   `
Le gâteau est bombé atá ɔ́ cí biwùn - ´   ´   ´   - `
  atá ɔ cí biwùn - ´   -   ´   - `
Il a trouvé deux verres d’alcool fort et les a bus é mɔ ahan syɛ́nsyɛ́n kɔ́fo wè bo blá ´   -   - -   ´ ´   ´ -   `   -   ´
  é mɔ̀ ahàn syɛ́nsyɛ́n kɔ́fò wè bo blă ´   `   - `   ´ ´   ´ `   `   -   ˘
Ils complotent contre moi yĕ ɖò gbè cè blá wɛ̀ ˘   `   `   `   ´   `
  yĕ ɖŏ gbè cè blă wɛ̀ ˘   ˘   `   `   ˘   `
J'ai pitié de lui nù tɔ́n blá wù nú mì `   ´   ´   `   ´   `
  nu tɔ̀n blă wǔ nú mì -   `   ˘   ˘   ´   `
J'habite près du marché un nɔ nɔ̀ blà yì axi ɔ́ kɔ̀n -   -   `   `   `   - -   ´   `
  un nɔ nɔ̀ blà yì axì ɔ kɔ̀n -   -   `   `   `   - `   -   `
Fais vite que nous nous mettions en route blò bléwún nú mì ná jɛ alì `   ´ ´   ´   `   ´   -   - `
  blŏ bléwún nú mĭ nă jɛ̀ alì ˘   ´ ´   ´   ˘   ˘   `   - `
Ton habit est sale awu towe blí - -   - -   ´
  awù towè blĭ - `   - `   ˘
Il est sans défaut blɔ̌ ɖò wǔ tɔ̀n ǎ ˘   `   ˘   `   ˘
  blɔ̌ ɖŏ wǔ tɔ̀n ă ˘   ˘   ˘   `   ˘
Il agit comme un homme de bien e nɔ́ bló gbɛtɔ́ -   ´   ´   - ´
  é nɔ blŏ gbɛtɔ́ ´   -   ˘   - ´
La nuit tombe zan ɖò bubɔ wɛ̀ -   `   - -   `
  zăn ɖŏ bubɔ̀ wɛ̀ ˘   ˘   - `   `
Tout un quartier a été incendié slaá bùté ɖokpó ɔ́ bì jí zò - ´   ` ´   - ´   ´   `   ´   `
  slaá bǔtè ɖokpó ɔ bĭ jĭ zò - ´   ˘ `   - ´   -   ˘   ˘   `
Il l'a introduit dans ma maison é sɔ́ ɛ́ byɔ́ xwé cé gbè ´   ´   ´   ´   ´   ´   `
  é sɔ́ ɛ́ byɔ̌ xwè cè gbé ´   ´   ´   ˘   `   `   ´
Mon père a acheté de l'alcool très pur fofó cé jὲ ahan akú cácá -   ´   ˘   - -   ´   `   ´   `
  fofó cè jɛ̀ ahàn akú cácá -   ˘   ˘   - `   ´   ˘   ˘   `
Venez vite que nous partions mi yá wŭ caca nú mì ná yì -   ´   ˘   - -   ´   `   ´   `
  mi yă wǔ cacà nú mĭ nă yì -   ˘   ˘   - `   ´   ˘   ˘   `
Elle a préparé du haricot et l'a mangé sans assaisonnement é ɖà ayikún bó ɖù cɛxwlɛ tɔ̀n ´   `   - - ´   ´   `   - -   `
  é ɖà ayikún bo ɖù cɛ́xwlɛ̀ tɔ̀n ´   `   - - ´   -   `   ´ `   `
Ils sont tous rangés les uns derrière les autres à ma porte yĕ bì tó céɖéɖé ɖò hɔn ce tò ˘   `   ´   ´ ´ ´   `   -   -   `
  yĕ bĭ tò céɖéɖé ɖŏ hɔ̀n cè tò ˘   ˘   `   ´ ´ ´   ˘   `   `   `
C'est ainsi é cí mɔ̌ ´   ´   ˘
  é cí mɔ̌ ´   ´   ˘
Couvre-toi cyɔ́n avɔ̀ ´   - `
  cyɔ́n avɔ̀ ´   - `

Et ainsi de suite...
Le corpus exige d'être volumineux pour une étude fine et trouver les exceptions, donc inutile de le mettre en entier sur ce site.

I. Première analyse.

Première colonne : le ton dans le mot pris séparément.
Deuxième colonne : le ton dans la phrase prononcée d'un trait.
On compte toutes les variations identiques et on reporte leur nombre sur le graphe ci-dessous.

II. Interprétation du graphe et étude détaillée.

En fon, il existe quatre tons fondamentaux.
- le ton haut qui se traduit par ( ’ ). On le représente par la lettre H.
- le ton moyen qui se traduit par l'absence d'accent. On le représente par la lettre M.
- le ton bas qui s'exprime par l'accent grave (  ̀ ). On le représente par la lettre B.
- le ton modulé descendant-ascendant qui se traduit par l'accent circonflexe renversé. On le représente par la lettre V.

Chaque mot fon, pris isolément, a un ton qui le caractérise. Une variation de ton pour un même mot lui change complètement le sens. D’où le nécessité de bien le prononcer. Mais le ton varie souvent selon sa position dans la phrase selon des règles précises.

Chaque groupe de mots représente une unité tonale. C'est à l'intérieur de cette unité que les tons varient. Ces unités juxtaposées forment la phrase. Les groupes de mots qui peuvent former une unité tonale sont :
- le groupe sujet-verbe
- le groupe verbe-complément direct
- l'apposition
- le complément de nom avec inversion
- l'adjectif
- certains mots spéciaux comme ă, hwɛ̌, hǔn,

Eléments de base :
- le ton haut ne varie pratiquement pas.
- le ton moyen varie peu.
- le ton bas et le ton modulé varient selon des règles complexes.
1 - Le ton bas

A - Il est toujours bas :
- en fin d’unité tonale (dans cette étude, elles sont séparées par des barres obliques) :
     Gajaà = Il a grandi énormément : É sù / gajaà.
     Sìn = J’ai bu de l’eau : Un nu / sìn
     Ɖè = Où es-tu ? : Fítɛ́ / a ɖè ?
- quand il est le dernier d’une suite de tons bas :
     Wɛ̀ = Il est en train de creuser un trou : É ɖò / do kun wɛ̀.
- quand il est suivi d’un ton modulé :
     = Il ne s’agite pas : É nɔ xò / sù ă.
     = Il a ri : É kò nǔ.

B - Il devient ton moyen :
- quand il y a une suite de tons bas dans une unité tonale. Le dernier ton reste bas :
     (tò) (towè) (wɛ̀) = Est-ce ton pays ? : To towe wɛ à ?

C - Il remonte au ton haut :
- quand il vient après un ton modulé :
     (é) (ɖò) (nǔ) (ɖù) (wɛ̀) = Il est en train de manger : É ɖò / nù ɖú wɛ̀.
     (é) (yĭ) (jŏnɔ̀) (cè) = Il m’a reçu : É yí / jònɔ́ cè.
- quand il se trouve sur la première syllabe d’un verbe disyllabique BH ou BV :
     (é) (ɖìɖă) (agbàn) (cè) = Il a chargé mon fardeau : É ɖíɖá agban cè.
- quand il se trouve sur la première syllabe d’un nom dissylabique BH ou BV si la syllabe qui le précède porte un ton haut :
* dans la cas de l’élision avec le préfixe « a » :
     É ɖó / àsú = Elle a un mari : É ɖ’ású.
* dans un complément de nom avec inversion :
     (fofó) (cè) (gbàkún) = Le chapeau de mon grand frère : Fofó cé gbákún.
- quand il se trouve sur un verbe suivi d’autres verbes :
     (é) (yì) (sà) (nǔ) = Il est allé vendre : É yí sà / nǔ.
     (é) (sè) (ɖɔ̀) (a) (kún) (wă) (ó) = Il a entendu dire que tu n’est pas venu : É sé ɖɔ̀ / a kún wá ó.
2 - Le ton modulé

A - Il devient bas et haut sur les deux syllabes suivantes. Il est donc bas sur la première syllabe dans une unité tonale de trois syllabes ou plus
     (wĕma) = C’est un livre : Wèmá wɛ̀.
     (aɖǔ) = Est-ce une dent ? : Aɖù wɛ́ à.
     (blŏ) = Tu a fait beaucoup : A blò ɖésú.
     (wă) = Tu es venu ici : A wà fí.

B - Il devient bas quand il s’agit de l’impératif au singulier suivi d’un ton haut :
     (zĕ) (kpákpá) (ɔ́) = Prends le canard : Zè kpákpá ɔ́.

C - Il devient bas quand il s’agit d’un verbe précédé des pronoms « a = tu» ou « e = on » et suivi d’un ton haut :
     (a) (wă) (Kútɔ́nú) (à) = Tu es venu à Cotonou ? : A wà Kútɔ́nú à ?

D - Il devient bas quand il est placé en première position dans un mot composé nominal ou verbal :
     (nǔsúnnǔ) = Sauce : Nùsúnnú.
     (gbɔ̌fún) = Laine : Gbɔ̀fún.

E - Il devient bas si la particule de négation « ă » est suivi de « ɔ́ » ou de « lɛ́ » ou si elle commence une unité de trois syllabes :
     (nú) (é) (má) (wă) (ă) (ɔ́) = S’il ne vient pas… : Nú / é má wá / à ɔ́…
     (é) (wă) (ă) (wɛ̀) (à) = Est-ce qu’il n’est pas venu ? : É wá / à wɛ́ à ?

F - Le ton modulé devient haut quand il est placé en dernière position de l’unité tonale :
* dans le groupe tonal sujet-verbe :
     (é) (wă) = Il est venu : É wá.
     (gbɛtɔ́) (dă) = L’homme est méchant : Gbɛtɔ́ dá.
* dans les mots composés nominaux ou verbaux :
     (amìwɔ̌) = Pâte rouge : Amiwɔ́.
     (nǔsúnnǔ) = Sauce : Nùsúnnú.

G - Le ton modulé ne change pas à l’impératif quand il constitue une unité tonale :
     Prendre : Zĕ.

H - Il ne change pas quand le verbe est précédé de « a = tu » ou « e = on » :
     Tu as fait : A blŏ.

I - Il ne change pas quand le complément direct est monosyllabique :
     Il a mangé : É ɖù / nǔ.
     Il a uriné : É ɖ’á / ɖɔ̌.

J - Il ne change pas en cas d’apposition large :
     Curé : Yɛhwenɔ / găn.
     Il a donné de la pâte au patron : É ná / wɔ̌ / găn.

J - Il ne change pas s’il s’agit d’une unité tonale de deux syllabes avec le ton modulé en première position et le ton bas en deuxième position :
Ils sont en train de demander du citron : Yĕ ɖò / klé byɔ́ wɛ̀.
Elle a pris le livre : É zé / wĕmà.
3 - Le ton moyen

A - Il ne change pas dans des mots monosyllabiques comme :
     Vous : Mi.
     Personne : Mɛ.
     Bouche : Nu.
     Tête : Ta.
     Maintenant : Din.

B - Il ne change pas dans des mots plurisyllabiques quand le ton haut ne se trouve pas sur la première syllabe :
     Maïs : Gbadé.
     Œil : Nukún.
     Se reposer : Gbɔjɛ́.
     Aussi : Lɔlɔ́ mɔ̌.

C - Il devient ton haut quand il est à l’intérieur d’une unité tonale :
     (gbadé) (linfín) = Farine de maïs : Gbadé línfín.
     (é) (gbɔjɛ́) = Il s’est reposé : É gbɔ́jɛ́.

D - Il devient ton moyen quand la consonne du ton haut n’est pas une sourde et que le mot est inséré dans une unité tonale :
     (nyibú) (lan) (nɔ) (vìví) = La viande de bœuf est bonne : Nyibu lán nɔ́ víví.
     (mi) (ɖù) (wɛlí) (kpɔ́n) (à) = Vous n’avez jamais mangé de patate douce ? : Mi ɖù / wɛli kpɔ́n à ?

Bénin Langues

Bénin langues est un projet culturel qui s'inscrit dans la dynamique de la startup BEATZADDICTION qui est d'apporter des solutions numériques à la culture. Notre objectif étant la sauvegarde de notre patrimoine culturel, cette plateforme offrira l'occasion de mettre à la disposition de tout le monde notre culture mais aussi de la vulgariser à travers les âges.

Devenez traducteur

Vous souhaiteriez devenir traducteur pour les langues nationales du Bénin. Vous souhaitez vous engager dans une cause noble et communautaire avec une démarche pédagogique.
Vous pouvez nous contacter aux numéros suivants:

97111146 / 97576710

Suivez-nous