Religion

Newsletter

Soyez informés de l'évolution du site pour profiter de nouvelles fonctionalités et enrichir votre apprentissage.

La syntaxe en fongbe - Les énoncés

Les énoncés

A - Les types d’énoncés.

1. Les énoncés verbaux.

a - L’énoncé verbal à un seul constituant.

C’est le verbe à l’impératif, deuxième personne du singulier. Il est composé d’un seul mot identique au radical du verbe.

  • Donne :
  • Prends : sɔ́
  • Reçois :
  • Regarde : kpɔ́n
  • Va :
  • Viens :

b - L’énoncé verbal à deux constituants.

Le verbe est accompagné d’un sujet le précédant.

* La fonction sujet peut être remplie par un nominal.

  • Assiba est partie : Asíbá yì
  • La cloche a sonné : gan xò
  • La grande sœur a regardé : dadá kpɔ́n
  • Le pagne est déchiré : avɔ trɛ́n
  • Le roi est venu : axɔ́sú wá

* La fonction sujet peut être remplie par un personnel.

  • Il a dit : é ɖɔ̀
  • Je suis venu : un wá
  • On a regardé : e kpɔ́n
  • Tu as pris : a sɔ́

2. Les énoncés nominaux.

a - Le prédicatif nominal fondamental « ɖíè ».

* Il peut affecter un nominal.

  • Voici de l’eau : sin ɖíè
  • Voici de l’huile : Ami ɖíè
  • Voici la vendeuse de maïs : gbadénɔ́ ɖíè
  • Voilà mon frère : Nɔvi ce nɛ.

* Il peut affecter un personnel.

  • Le voici : é ɖíè
  • Me voici : nyɛ ɖíè
  • Qu’est-ce que c’est donc ? : étɛ́ ká ɖíè ?

b - Le prédicatif nominal adapté « nɛ ».

* Il peut affecter un nominal.

  • Voilà l'autre personne : mɛ ɖè ɔ́ nɛ́
  • Voilà le vodoun : Vodun ɔ nɛ́
  • Voilà ma maison là-bas : xwé cé nɛ́ dɔ̀n nɛ́
  • Voilà son travail : azɔ̀ tɔ́n nɛ́
  • Voilà tout : bĭ nɛ́
  • Voilà un vrai fils : vìjɔ́vì ɖésú nɛ́
  • Voilà une bonne idée : lilin ɖagbe nɛ́

* Il peut affecter un personnel.

  • Te voilà : hwi nɛ́
  • Voilà : é nɛ́

* Il peut affecter un énoncé verbal.

  • Te voilà ? : a wa nɛ a ?
  • Te voilà bien parti pour être initié : fá yíyí nú wá jέn à ɖé nέ
  • Te voilà de retour : a slɔ́ né à
  • Voilà comment il est : lĕe é nɔ́ cí gbɔ́n ɔ́ nɛ́
  • Voilà encore une auto qui arrive : mɔ̆to ko lɛ́ jàwé nɛ́
  • Voilà venue la pluie : jì wá nε

c - Le prédicatif nominal adapté « wɛ̀ ».

* Il peut affecter un nominal.

  • C’est la clé : cávì wὲ
  • C'est pareil : nu ɖokpo ɔ́ wὲ
  • C'est son mari : asú tòn wὲ
  • C'est son propre père : tɔ́ cé ɖésù wὲ
  • C'est tout abîmé : bĭ wὲ gblé
  • C'est une chose énorme : nǔ aditi wɛ̀

* Il peut affecter un personnel.

  • C’est le leur : yétɔn wɛ
  • C’est qui ? : mɛ́ wɛ ?
  • Ce n'est pas moi, c'est lui : é nyí nyε ă, éyεwὲ
  • C'est le mien : cé wὲ
  • C'est le tien, c'est le mien : towé wὲ, cé wὲ
  • C'est moi qui rendrai les autres meilleurs : nyi wὲ ná ɖiɔ mε ɖé lέ
  • C'est pour moi : nyɛ tɔn wɛ̀

* Il peut affecter un énoncé verbal.

  • C’est à Cotonou que Kofi est en train d’aller : Kútɔnú yí wὲ kofí ɖè
  • C’est que les pluies sont arrivées : jì kó wá wὲ
  • C'est parce qu'il a plu que je ne suis pas allé au service : ɖó jí ja wutu wɛ un yi azɔmɛ a
  • C'est pendant que tu te lavais que je suis venu : ɖee a ɖo wu lɛ we ɔ wɛ un wa
  • C'est si grave ? : é nyala tahun wὲ à ?
  • Tu es venu pour quoi faire ? : étɛ́ wá gbé wɛ̀ a wǎ ?

B - Les expansions d’énoncés.

1. Les expansions primaires.

a - L’expansion objectale.

Elle correspond au complément d’objet diret.

  • Il a mangé : e ɖu nŭ.
  • J'ai mangé un peu de pâte : un ɖu wɔ̌ kpɛɖe.
  • Nous avons parlé : mí ɖɔ xó.
  • Tu as parlé : a ɖɔ̀ xó

b - L’expansion relationnelle.

* L’expansion relationnelle non-marquée.

Les compléments ne sont caractérisés par aucune particule, mais seulement par leur place.

  • Il a donné du papier au maître : é ná wĕmà mɛ̌sì
  • Il a enseigné quelque chose à quelqu’un : é kplɔ́n nǔ mɛ

* L’expansion relationnelle marquée.

Elle est indiquée par une particule ou préposition.

  • Il m’a parlé : é ɖɔ̀ xó nú mì
  • Kofi a mangé beaucoup d'igname avec son enfant : Kofí ɖù teví gègé xá vĭtòn

c - L’expansion adverbiale.

Elle correspond à l’adverbe. Elle modifie l’énoncé et se place en fin de phrase.

  • Je t'ai attendu beaucoup : un ɖó nukún wè káká
  • Si je mange bien, je travaille beaucoup : ényí un nɔ ɖù nǔ ganjí ɔ́, un nɔ w'àzɔ̀ dín

2. Les expansions secondaires.

Elles sont en rapport seulement avec un élément de l’énoncé.

a - L’expansion secondaire du complément du nom

b - L’expansion secondaire de l’apposition et de la coordination de nominaux.

c - L’expansion secondaire de la relative insérée entre le nominal et son déterminant.

d - L’expansion secondaire adjectivale.

Bénin Langues

Bénin langues est un projet culturel qui s'inscrit dans la dynamique de la startup BEATZADDICTION qui est d'apporter des solutions numériques à la culture. Notre objectif étant la sauvegarde de notre patrimoine culturel, cette plateforme offrira l'occasion de mettre à la disposition de tout le monde notre culture mais aussi de la vulgariser à travers les âges.

Devenez traducteur

Vous souhaiteriez devenir traducteur pour les langues nationales du Bénin. Vous souhaitez vous engager dans une cause noble et communautaire avec une démarche pédagogique.
Vous pouvez nous contacter aux numéros suivants:

97111146 / 97576710

Suivez-nous