Les conversations en Fongbe - la circoncision

O ! Mi na ɖɔ xo ɖo adagbigbo sunnu lɛ tɔn ji.
Oh ! Nous allons parler de la circoncision des hommes.
Adagbigbo ɔ sunnu lɛ tɔn, nuɖe wɛ e nyi bɔ e ɖo, e ɖo…
C’est que la circoncision des hommes, c'est une chose qui est... qui...
E ɖo taji nu sunnu ɖokpo ɖokpo...
Elle est primordiale pour les hommes…
O, adagbigbo ɔ, o !
Oh ! La circoncision ! oh !
Gbɛtɔ sunnu ɖokpo jɔ ɖo wa gbo ada,
Un individu mâle qui naît doit faire la circoncision,
Bɔ mi ka... mi mɔ ɖɔ je mɛ ɖe ke... mɛ bi ka nɔ gbo ă.
Cependant nous remarquons que des gens... que ce n’est pas tout le monde qui coupe.
Mɛ ɖe lɛ ɔ, ye nɔ gbo nu ye ɖo yɔkpɔvu,
Certains le font quand ils sont jeunes,
mɛ ɖe lɛ, ye nɔ gbo nu ye ɖo mɛxo mɛ.
d’autres coupent à un âge plus avancé.
E mɛxo tawun wɛ, e ko nɔ ɖo xwe…
Ils sont vraiment des adultes, ils sont déjà à un âge...
e xwe ɔ ko nɔ sɛ yi kpɛɖe.
à un âge déjà un peu éloigné.
Cobɔ e nɔ gbo nu ye,
Mais ils les coupent,
Bɔ e nɔ se wuvɛ enɛ ɔ.
Et ils sentent la douleur.
Amɔ... nyɛ ka mɔ ɖɔ je mɛ ɖe que ye gbo ada nu sunnu ɔ.
Mais... je vois qu’il convienne qu’ils circoncisent les hommes.
Hɛɛn ! E nɔ xlɛ sunnu ganji.
Hé bien ! Ils montrent un homme bien.
Ye nɔ ɖɔ enɛ... sunnu... sunnu... sunnu ɖie.
Et cet homme s'est rapproché d'une femme à n’importe quelle heure,
E, e, e ɖe nu.
Il est nu.
bɔ vodun ɔ... vodun... vodun...vodun... ɔ jɛ gbe ɖo finɛ ɔ, e nɔ mɔ ɖɔ ɛɛn ! ganji !
Et le vodou qui surgit là, on voit que, oui, c'est bien
E nyi nu bo... bo j'acɔ.
Ca lui sied bien.
Nyɛ ka mɔ ɖɔ je mɛ ɖe ke... e... adagbigbo ɔ...
Et moi donc, je vois que... la circoncision...
Mi ɖo na nɔ te kpɔn bo na nɔ gbo nu vi mĭtɔn lɛ ɖo yɔkpɔvu mɛ adagbigbo sunnu tɔn mɛ ɔ.
Nous devons attendre pour circoncire nos enfants en bas âge.
Mi na gbo ye ɖo yɔkpɔvu mɛ.
Nous les couperons dans l’enfance.
Hwenu, wuvɛ ɔ na nɔ... e na mɔ ɖe kpo.
De là la douleur va... elle va ainsi diminuer.
ɖo nyɛ mɛ ɖe bɔ ɖɔ xo din ɔ.
C'est ce que certains me disent maintenant.
Un ko ɖo xwe ko yi dibla wɛ ayizɛn cobɔ e wa gb’ada nu mi ɖo ɔ.
J’avais déjà presque six ans quand on m’a circoncis.
Un se wuvɛ enɛ ɔ bɔ e ci ayi ce mɛ.
J’ai senti une grande douleur et c’est resté dans mon esprit.
Bɔ un ka mɔ ɖɔ nu ɖagbe ɖe wɛ.
Et je trouve que c’est une bonne chose.