Les conversations en Fongbe - les enfants esclaves

Đo to mĭtɔn mɛ fi ɔ, vidomɛgɔn sin xo ɔ, nuɖe wɛ e nyi
Dans notre pays, c ’est un problème que les enfants frappés
bɔ e nɔ… e ɖo…ɖo ya nu mɛ lɛ
Et ça fait souffrir les gens.
Mɛ e nɔ ze vi etɔn lɛ jo nu mɛ wɛ bɔ e nɔ hɛn lɛ ɔ...
Les gens qui confient ces enfants à des gens qui les prennent...
Bɔn ! Suvan ɔ !
Bon ! Souvent !
Gleta... gleta wɛ ye nɔ gosin kpodo vi etɔn lɛ kpo
Ils viennent de la campagne avec ses enfants
bo nɔ wa ze nu mɛ lɛ ɖɔ ye nyi hɛn.
et viennent les amener à des personnes qui s’en occuperont.
Bɔn ! Ye mɛ ko nɔ blo mɔ lɛ wɛ,
Bon ! Ce sont des gens qui déjà font ainsi,
ye mɛ ma ɖo akwɛ bo na hɛn vi yetɔn lɛ.
des gens qui n’ont pas d’argent pour élever leurs enfants.
Bo e ko ɖo vi gege ɔ.
Et ils ont déjà beaucoup d’enfants.
E wɛ nɔ ze vi lɛ wa.
Ce sont eux qui amènent les enfants.
Dɔnk, e nɔ ci ɖi ye sa vi lɛ ɖɔhun wɛ mais ye nɔ ɖɔ emi sa ă.
Donc, c ’est comme s’ils vendaient les enfants mais ils disent qu’ils ne vendent pas.
Ye nɔ ze i jo nu mɛ lɛ ɖɔ ye ni hɛn bo nu ye mɔ nuɖe ye ni ze n'emi ɖe ji.
Ils les remettent aux gens qui veulent s’en occuper pour qu’ils trouvent quelque chose qu’ils veulent bien leur donner.
Dɔnk, nu mɛ lɛ ka yi vi lɛ mɔ bo hɛn wɛ, ye sɔ nɔ tɔju vi lɛ ɖi vi yetɔn ɖɔhun normalement ă.
Donc, si les gens prennent les enfants ainsi et s’en occupent, ils ne veillent plus sur leurs enfants comme normalement.
Dɔnk, nu ɖebu ɖe ɖo xwe ɔ gbe bɔ ye na blo ɔ,
Donc, n’importe quoi qui se trouve à la maison et qu’ils auront à faire,
yeɖɛ lɛ wɛ e nɔ zɔn,
c’est eux-mêmes qu'on commande,
bɔ vi ye ɖesu tɔn ɖe yi ji ɔ, ye nɔ wa nuti ă, bo nɔ ɖo xwe ɔ gbe.
et leurs propres enfants qu’ils ont engendrés, ils ne leur font rien, mais restent (sans rien faire) à la maison.
Bo vi ɖo...vi ɖe ze ɖo yi gɔn lɛ ɔ,
Et ces enfants qu’ils ont amenés à la maison,
ye nɔ blo nu bi.
ils ont tout à faire.
Bo nu vi lɛ lɛ... ma ya la yi ya wu fɔn a,
Et les... les enfants donc... qui ne se réveillent donc pas rapidement,
e nɔ xo ye.
ils les tapent.
Kabi nu vi ɔ hɛn vɛra gba mɔ kabi e hɛn go j’ayi,
Ou bien si l’enfant casse un verre pareillementou s’il tient une bouteille et l’a fait tomber,
e blo nu kpɛɖe kpowun ɔ, e nɔ xo e kaka bɔ agbaza tɔn bi nɔ gble.
il fait tout simplement une petite chose, il est frappé très fort jusqu'à ce que tout son corps soit gâté.
bo nɔ wa danu xa vi lɛ, donk e nyi nuɖe.
et ils sont cruels avec les enfants, donc c'est quelque chose.
bo e nyɔ... e nyɔ ɖebu bɔ...
Et bon..
E na jɔ normaleman a, dɔnk...
Il ne se passera rien normalement, donc...
Togan ɖo na kɛ nu do xo enɛ wu
Le chef de l’Etat doit ouvrir la bouche pour parler
bo na jɛ wezunkan ji
et doit commencer rapidement
bo na jɛ ayixa kan ɖ'ewu ji.
et commencer à réfléchir ensemble.
Bɔ e na tuun ɖee e na blo gbɔn bo na ɖo nu enɛ ɔ te kpɛɖe ɔ.
Et il saura ce qu’il y aura à faire afin que cette chose cesse un peu.
Đo nu enɛ ɔ e yi nu nyanya tawun bɔ nu e ma ɖo ɖe din a.
Car cette chose est vraiment devenue une chose mauvaise et ne doit pas exister maintenant.